samedi 1 octobre 2011

L'enfant & le temps


"L'enfant et le temps" de Bernadette GUERITTE-HESS est une bible pour ceux qui s'intéressent aux notions spatiotemporelles dans les apprentissages et le développement intellectuel et logico-mathématique des enfants.

Ce livre très complet fait le tour de la notion de temps, d'une part ce que nous entendons par les mots, d'autres part la logique à laquelle ils font appel. Et le sujet est d'importance. Il y a bien-sûr les pathologies liées aux relations au temps comme la dyschronie, les difficultés d'apprentissages des mesures du temps. Mais la temporalité entre bien plus dans nos vies que ce que nous pourrions croire. La notion abstraite doit devenir objective pour permettre de s'ancrer. Ainsi l’existence, l'histoire, le passé-présent-futur, la durée, les événements ou le mouvement dans le temps, l'âge et la généalogie doivent se matérialiser. D'autres part, les mesures ne sont pas évidentes et font appel à des mobilités d'esprit particulières et des équivalences numériques à maîtriser (seconde, heure, journée, date, semaine, mois, année, siècle, saison).

La partie "petite chronique" remet en contexte cet apprentissage de la logique temporelle, par le développement de l'enfant jusqu'à l'âge adulte et sa confrontation au temps offrant ainsi un aiguillage sur les exercices pratiques à mettre en œuvre à tel âge pour développer autant sa maîtrise des mesures du temps que l’anticipation, la rétroaction, le raisonnement etc...

Les autres parties, elles, proposent de très nombreuses activités permettant de reconstituer les notions, puis les opérations mathématiques, au sens de vivre des situations en temps réel pour créer des représentations graphiques et mobiles rendant ainsi les outils visibles. Et le choix est vaste, délimité, évolutif et se base sur 50 ans de carrière d'orthophoniste et de psychomotricienne.
Les exercices impliquant souvent beaucoup de matériel mais très facile d'accès (pensez donc aux 60 allumettes représentant les secondes, dans leur boite d’allumette représentant la minute, les 59 autres boites remplies pour faire l'heure etc...). Les "modes d'emploi" sont extrêmement précis et ramènent chacun à une difficulté particulière.

Le temps, immatériel, est ainsi disséqué dans son instant t, sa mesure, la durée, le mouvement, les opérations sur lui, le langage autour et le vécu.
Trois aspects de la mesure des durées sont mis en évidence: l'apprentissage des conventions, l' entrainement aux opérations mentales et l'organisation de structures logiques autour de l'équivalence numérique.
La pensée logico-mathématique et le langage sont alors mis en rapport, de l'un sans l'autre avec les les rééducations vécues avec des enfants sourds et malentendants, mais aussi dans leur rapport de causalité. Tout le langage concerné autant en mots, qu'en donnés, en vecteurs de temps, en précision temporelles (événements ou durées, simultanéité ou successions, temps emboités ou durées se chevauchant, lé début ou la fin) est explicité.

Les mises en motricité des notions abstraites apportent vraiment une appropriation matérielle de ces abstractions. Et sachant que le quotidien est plein de structures logicaux-mathématiques et que des lacunes temporelles affectent la vie de tous les jours, l'insertion dans une société construite autour des conventions temporelles mais aussi les énoncés de problèmes mathématiques, ce livre est vraiment une très belle proposition pour tous les éducateurs, professeurs et parents d'enfants entre l'école maternelle et le collège.
A ouvrir, décortiquer et mettre en pratique de suite!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire