lundi 5 août 2013

Pense pas bête

"Pense pas bête" de Gwénaëlle BOULET et Anne-Sophie CHILARD, illustré par Pascal LEMAITRE est une petite mine d'or. Ce livre fluo reprend les pages du même nom éditées dans le petit magazine Astrapi. Bien-sûr j'adore et peu étonnant j'y retrouve les réponses ouvertes et toutes les voies possibles des livres Philoz'enafnts dont je vous parlerais dans ce média de manière plus détaillée : normal le conseiller philosophique n'est autre que l'auteur de ces derniers, Oscar BRENIFIER. -Rajout du 11/04/2014: attention le titre et la couverture ont changé, il s'agit maintenant de "Les grandes questions philo des 7-11 ans, Pense pas bête tome 1".

© Gwénaëlle BOULET, Anne-Sophie CHILARD et Pascal LEMAITRE/ Bayard jeunesse

Il reprend en 4 pages plusieurs thèmes abordés dans des ateliers avec des enfants de 7 ans et plus. C'est quoi la honte? C'est beau ou c'est pas beau? Est-ce grave de se tromper? Pourquoi veut-on toujours plus? Trente notions sont ainsi mises en scène. Les possibilités de réponses avec des exemples concrets apportent une réflexion quelque fois elle-même rediscutée. Le texte est très très clair, il n'est pas simpliste, reprend toutes les nuances de réponses et amènent même à certaines conceptualisations. Le propos met en avant une mise en situation immédiate superbement illustrée par de petits personnages. Le concept, la réflexion, le dialogue répondent aussi à un code couleur, permettant de bien suivre.

© Gwénaëlle BOULET, Anne-Sophie CHILARD et Pascal LEMAITRE/ Bayard jeunesse
Le livre est vivant dans sa lecture et même se veut par moment interactif: le jeune lecteur a le choix des réponses, peut aussi la créer.

© Gwénaëlle BOULET, Anne-Sophie CHILARD et Pascal LEMAITRE/ Bayard jeunesse

Pourquoi les parents font-il des enfants? Est-ce grave de se tromper? Pourquoi y a-t-il des chefs? Faut-il toujours obéir? De nombreuses questions amènent aussi concrètement une réflexion sur la vie même des enfants: elles expliquent les règles, les lois, l'autorité naturelle des adultes mais aussi leur permet d'être critique sur leur outre-passements, les dérives de ce que l'adulte leur demande. Le propos présente aussi les erreurs des grands. Sans minimiser les fautes de tous, les réflexions attribuent une explication et un début de dialogue.

© Gwénaëlle BOULET, Anne-Sophie CHILARD et Pascal LEMAITRE/ Bayard jeunesse

D'autres questions amènent vers des réflexions plus scientifiques, spirituelles ou morales: l'homme pas tout-à-fait un animal parmi les autres, la place de la vie sur Terre, la place de Dieu, les sentiments et leurs manifestations (jalousie, amour, orgueil etc...).

Tout n'est pas, pour moi, de la même qualité. Certains thèmes sont succinctement abordés mais cela est peut-être juste le rendu des discussions réelles menées avec les enfants. La réflexion est lancée, les concepts presque abordés. Une valeur sûre!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire