mardi 23 octobre 2012

Oreiller d'herbes... ou passer les 30 ans

"Ayant vécu vingt ans en ce monde, je compris qu'il valait la peine d'y vivre. A vingt-cinq ans, j'ai eu la révélation que la lumière et les ténèbres étaient les deux faces d'une même réalité et que partout où naît la lumière, de l'ombre tombe sur nous. Aujourd'hui à trente ans, voici ce que je pense: plus profonde est la joie, plus profonde est la mélancolie; plus grand est le plaisir, plus grande est la souffrance."

Natsume SOSEKI extrait de "Oreiller d'herbes"... et une année de plus dans cette dizaine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire