dimanche 21 octobre 2012

La Terre, la vie, l'Univers

J'aime beaucoup les documentaires pour la jeunesse. Ce sujet-là me plait aussi énormément car il représente les débuts de la vie, les débuts de notre histoire. Il répond parfaitement aux premières questions fondamentales à aborder entre 6 et 9 ans (et en cela je ne fais que suivre les Grandes leçons à la Montessori): la naissance de la terre, de la vie et de l'homme.

 © Jean-Baptiste De PANAFIEU et Mayana ITOIZ/ Milan jeunesse
 
"La Terre, la vie, l'Univers" de Jean-Baptiste De PANAFIEU et illustré par Mayana ITOIZ propose ainsi des doubles pages répondant aux questions cruciales. La formation de l'Univers, de la Terre, du Soleil et sa mort. Les étoiles, une autre planète habitable, l'évolution de la Terre. Les conditions nécessaires à la vie, les premiers signes de vie, les plantes, les animaux, les hommes et leurs évolutions.
Ce documentaire reprend avec un texte clair, précis mais pas trop long les éléments explicatifs. Ce sont des débuts de réponses (suffisantes aussi en soi) permettant de mettre l'accent sur l'une des questions abordées sans la retirer de son ensemble, création ou naissance, scientifique et non religieuse, évolution et mort. L'univers et le vivant sont réinscrits dans leur logique.

 © Jean-Baptiste De PANAFIEU et Mayana ITOIZ/ Milan jeunesse

Comme à chaque fois Jean-Baptiste De PANAFIEU propose une vulgarisation qui reste précise et scientifique. Le fait de choisir de répondre à des questions permet aussi plus de compréhension de la part des plus jeunes (6/8 ans). L'homme descend-il du singe? Quand la vie est-elle née sur Terre? Le Soleil va-t-il s'éteindre un jour?
Les illustrations de Mayana ITOIZ sont très belles, réalistes tout en étant stylisées, elles apportent l'aspect scientifique tout en offrant une vision plus enfantine.

Ce sont souvent les publications de ce scientifique que j'achète: il a l'art de parler aux enfants. Je ne peux que vous recommander ses focus aux éditions Gulfstream remplis d'humour et d'anecdotes propices à retenir les informations: "Les bêtes qui rôdent, qui rongent, qui rampent à la ville", "Les bêtes qui crachent, qui collent, qui croquent à la mer" dont je parlerais d'ici peu et "Humanimal, notre zoo intérieur" dont je parle là.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire