lundi 24 décembre 2012

Cartes, voyage parmi mille curiosités et merveilles du monde

Vous n'avez jamais rêver faire le tour du monde? Moi si, j'aurais aimé prendre un chemin de traverse qui m'aurait emmenée loin, de par les routes, d'un hameau à l'autre. J'aurais été polyglotte et comme un "Quelqu'un" je serais allée de par les pays en peu comme un oiseau migrateur, mais sur le sol.
Pour continuer le rêve, plusieurs solutions s'offrent à vous, à moi. Lire des journaux de bord d'explorateurs, scientifiques ou cartographes, suivre les carnets de route des globetrotteurs des temps modernes ou vous extasier devant des livres de géographie, de photographies de pays, de peuples, de coutumes...
Maintenant vous avez un autre choix, à partager avec votre enfant, une cartographie illustrée. "Cartes, voyage parmi mille curiosités et merveilles du monde" d'Aleksandra MIZIELINSKA et Daniel MIZIELINSKI ne vous offrira qu'une frustration avec sa mappemonde comme sommaire: ne pas avoir tous les pays présentés.

© Aleksandra MIZIELINSKA et Daniel MIZIELINSKI/ Rue du monde

Chaque carte apporte une géographie sommaire (frontières, montagnes, lacs, fleuves principaux, glaciers) et des informations sur chaque pays: la surface, la population, la langue, le nom du pays dans la langue originale et le drapeau.
Mais c'est surtout dans le reste des détails que le travail du couple est phénoménal. 

Vous y trouverez les activités touristiques les plus connues, les monuments célèbres... l'architecture et les ingénieries particulières (écluses par exemple) mais aussi des lieux naturels: le Grand Canyon américain; le "chemin de l'ours", sentier de randonnée finnois; Saint-Jacques de Compostelle en Espagne; la tête de Décébale en Roumanie; le Kilimandjaro.

© Aleksandra MIZIELINSKA et Daniel MIZIELINSKI/ Rue du monde

Les grandes exploitations, agroalimentaire, industrielle, de minerai, apparaissent mais la nature a une place très importante, la faune et la flore typiques sont croquées. Ils n'y a pas d'ailleurs que les plus connus: le chien viverrin, le binturung, l'ourson coquau se font connaître. Les arbres reprennent une place aussi avec les parcs nationaux et les forêts primaires préservées.

© Aleksandra MIZIELINSKA et Daniel MIZIELINSKI/ Rue du monde

Et puis une approche culturelle du pays, cela commence par les costumes traditionnels, les prénoms les plus communs mais aussi les personnages célèbres (peintres nombreux aux Pays-Bas et en Belgique par exemple, scientifiques, écrivains, philosophes, guerriers Viking, Gengis Khan),

© Aleksandra MIZIELINSKA et Daniel MIZIELINSKI/ Rue du monde

une illustration de leur œuvre et aussi quelques personnages fictifs bien connus (Dracula se resitue dans son Château de Bran roumain, le loch Ness trouve sa géographie en plus de son monstre, Fifi brandacier retrouve son auteure...).

Et puis, comme si nous y étions, la carte gustative se déploie avec les mets locaux spécifiques. Le boeuf stroganoff, les cabanes à sucre, le khubz, le rasam, l'oshifima etc...

C'est un peu une illustration d'un guide touristique avec des dessins très amusants et de multiples détails culturels.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire