mercredi 17 février 2010

Comptines du Jardin d'Eden


J’ai une fascination pour les comptines chantées, les berceuses, les nursery rhymes. Un petit manque dans ma vie m’a poussé à chercher plus avant des références….
Alors quel plaisir de trouver ces comptines chez Didier Jeunesse, dans toute leur pluralité, leur intégrité et non dénuées de maturité.
Nous avons commencé la collection (il va bien s’agir de cela !) par les "Comptines du Jardin d’Eden" de Nathalie SOUSSANA, Paul MINDI et illustré par Béatrice ALEMAGNA.


En effet, cette compilation de comptines juives de tous les pays propose une transmission de toutes les communautés (ashkénaze, sépharade, yéménite…) et une ouverture d’esprit : les grandes langues juives sont là, le yiddish, le judéo-espagnol, l’hébreu et l’arabe. Il propose aussi une vraie présentation des comptines collectées. Ainsi nous découvrons que sous ces langages souvent simples de réelles métaphores de la vie sont présentes.
A travers différents rythmes, de vrais moments de joie sont présentés avec un certain cynisme (pas que pour les enfants). L'écoute est aussi une lecture.

« Dona, Dona » est celle que je connaissais déjà : métaphore du parcours juif pendant la seconde guerre mondiale.


« Yome, Yome » sur une fille qui grandit et ne se contente plus de vouloir chaussure ou manteau mais souhaite un …fiancé.


« Sara la preta », chanson satirique de Turquie, avec un clin d'oeil à Rose
« La méchante Sara
A perdu son téton
Elle cherche, elle cherche
Et ne le trouve pas
La voisine lui dit
De balayer la cuisine
Car tu as mangé du pain et du kachkaval*
(…) »
*genre de feta (fromage pressé de vache ou de brebis)

Et puis un coup de cœur pour « A la una » qui célèbre le cycle de la vie pour une petite fille :


Lisez donc les premières paroles, mesdemoiselles et mesdames…

« A la une je suis née
A la deux j’ai grandit
A la trois j’ai pris un amant
A la quatre je me suis mariée (…) »

Maijo avait été très touchée et la première a nous emmener dans cette édition fabuleuse Didier Jeunesse, j’ai nommé BelleSahi aussi .

Aucun commentaire:

Publier un commentaire