vendredi 12 février 2010

Le kimono blanc

« Le kimono blanc » de Dominique KOPP, illustré par Pierre MORNET.


Keiko, la petite fille, suit la promenade des saisons et de sa grand-mère dans la nature japonaise. La transmission a ici une place importante : des boites de bambous au contenu précieux, la lecture des idéogrammes et le secret des herbes sauvages. Keiko attend, regarde sa grand-mère, de loin, de près, avec son kimono dont les manches dansent comme des ailes de papillon. Un papillon blanc sur des gerbes laissées à terre et toute la poésie du deuil est relevée.

Les illustrations de Pierre MORNET sont magnifiques. Des tableaux laissant aller le regard sur les paysages, des détails japonisants mais surtout des saisons. Le style n’est pas très oriental même si le sujet l’est et pourtant l’harmonie est là : des fleurs épanouies, de l’automne et de l’hiver, de très belles impressions. Béatrix m’avait fait ce sublime cadeau, merci encore.


Et je vous laisse avec un passage:

« Keiko aime l’Aïeule,
son visage aussi plissé
que les pommes
qui ont passé l’hiver. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire