jeudi 6 août 2015

La double vie de Cassiel Roadnight

Ne pas se fier à la couverture floue, se remémorer celle du grand format. Faire confiance à la sensibilité des libraires. Je n'ai pas pu passer à côté une fois le livre sorti en poche. "La double vie de Cassiel Roadnight" de Jenny VALENTINE ne vous lâchera pas.


Il n'est rien. Ou plutôt il est Chab rien. Il a vécu reclus dans une immense maison avec son grand-père. Dans une pièce de la maison. Il n'y était pas prisonnier, il partait jouer dehors. Son grand-père, ancien instituteur lui apprit à lire, à écrire et à compter et l'endormait en lui lisant de la littérature classique. Plus tard Chab découvre que ce n'est pas la vraie vie, qu'il n'est pas allé à l'école et que son grand-père est saoul du matin au soir. Un jour, ce dernier part acheter son whisky et ne revient pas.
Les services sociaux viennent chercher Chab âgé de 10 ans. Il attends son grand-père mais personne ne le croit, personne le l'écoute. Chab est placé en familles et s'enfuit dès que possible. Son comportement est agressif mais pas pour les raisons invoquées par les spécialistes. Il veut retrouver son grand-père. Après 2 ans de cavale, il est repris. Mais les intervenants sociaux le prennent pour un autre, pour Cassiel. Non, non, il n'est pas lui, il est rien. Et puis, il accepte juste pour voir. Il sera Cassiel, juste pour ne pas avoir à déclarer sa non-identité. La sœur de Cassiel vient le chercher.

Chab usurpe l'identité de Cassiel. Au départ, c'est facile: il lui ressemble tellement. Cela devient plus compliqué au sein de la famille de ce dernier. Il vit sous inspection, chaque mouvement, parole est passé au crible mais les gens ne voient que ce qu'ils veulent voir. Il aura peut-être la famille dont il rêve depuis qu'il est enfant.
Il y a ce jeu d'identité, savoir qui l'on est, ce qui nous construit, ce qui nous défini. Et puis la famille, l'esprit, le soutien, le choix. Mais Jenny VALENTINE nous offre aussi un secret de famille tellement lourd que même Chab est en danger. Il lui faudra choisir entre le mensonge, la trahison, la réalité... tout cela sans se perdre. Parce que non, il n'est vraiment pas Cassiel, ses amis, il les choisit autrement.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire