vendredi 3 janvier 2014

L'eau de notre peau d'enfant - Monde sans oiseaux

"La douleur est peut-être un organisme vivant, invisible mais réel, qui habite à l'intérieur de notre corps. Parfois, il se réveille, s'agite violemment, mais le reste du temps il dort. Du bout de ses tentacules, soudain, il appuie sur nos gencives, nos tympans, nos seins adolescents ou notre utérus comme là, maintenant, aargh! Et c'est lui qui nous suce le sang, de l'intérieur, qui boit toute l'eau de notre peau d'enfant. Mais que devient-il, quand on meurt?"
(extrait de "Monde sans oiseaux" de Karin SERRES, Stock, illustration de Stefan ZSAITSITS)

2 commentaires: