vendredi 16 novembre 2012

La question de Dieu

J'aime beaucoup le travail d'Oscar BRENIFIER. Ce praticien de la philosophie offre des livres destinés aux enfants, de maternelle et de primaire avec la collection "les petits philozenfants", sorte de petits albums aux réponses multiples dont je parlais là. Il propose une collection encore plus aboutie avec les "Philozenfants", pour le primaire et plus, sans histoire juste avec un questionnement aux réflexions multiples et offrant à chaque fois des pour et des contres laissant l'enfant être seul le décideur. J'en reparlerais mais vous pouvez vous faire une première idée lors d'un billet où je parlais de la politique.

 © Oscar BRENIFIER et Jacques DESPRES/ Nathan

"La question de Dieu" d'Oscar BRENIFIER et illustré par Jacques DESPRES parle bien-sûr du thème de la religion mais comme toujours avec cet auteur, les réflexions sont plurielles.
Qu'est-ce que Dieu? Un homme, une idée, unique, pluriel ? Est-il lié à une tradition, à des textes sacrés et relégués grâce à des "experts" ou diffus dans la vie entière, dans le cœur de chacun?
Ce ne sont là que des positions mises l'une à côté de l'autre offrant là une réflexion sur la présence divine, notre responsabilité par rapport à la vie, celle d'un Dieu, la rationalité ou la foi, le mal et le bien découlant de lui ou inhérent à la vie humaine. Par une phrase aussi une ouverture sur les oppositions religieuses, les guerres.

 © Oscar BRENIFIER et Jacques DESPRES/ Nathan (sur cette illustration, le respect de la tradition sur la page de gauche et sur la droite, le choix personnel!)

Ce livre est destiné aux plus petits mais permet une ouverture totale sur le sujet. C'est un magnifique outil pour démarrer la philosophie "religieuse".

 © Oscar BRENIFIER et Jacques DESPRES/ Nathan

Les illustrations de Jacques DESPRES sont déstabilisantes, au début: images virtuelles, paysages très simplifiés, présence d'objets de mobilier ou high tech et des individus, sûrement enfants, asexués, non-communicants et comme en tenue de cosmonaute. Ses personnages au regard étonné apportent pourtant une plus-value impensée: leurs comportements en situation mettent en lumière la réflexion, le vivre en société, ils sont attentifs, curieux, contemplatifs avec les mains derrière le dos et ont la spontanéité des enfants en attendant les bonbons ou en tirant à la corde en nous prenant à témoin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire