samedi 25 août 2012

Le philosophe et le loup


"Certains trouvent cruel de dresser des chiens, et à fortiori des loups, comme si l'on allait leur briser le tempérament et en faire des animaux définitivement soumis. Bien au contraire: le fait de savoir exactement ce qu'on attend de lui donne énormément d'assurance, et donc de calme, à un chien ou un loup. Friedrich Nietzsche a souligné cette dure vérité: ceux qui ne peuvent pas se discipliner eux-même tomberont vite sur un tiers qui s'en chargera à leur place. [...] Il existe un rapport profond et important entre la discipline et la liberté: loin d'être l'ennemie de la liberté, la discipline est ce qui la rend possible sous ses formes les plus nobles. Sans discipline, il n'est pas de véritable liberté, seulement de la licence."
(Extrait de "Le philosophe et le loup, Liberté, fraternité, leçons du monde sauvage" de Mark ROWLANDS) *source image

Aucun commentaire:

Publier un commentaire