mercredi 1 août 2012

Balthazar et les couleurs de la vie et des rêves aussi

Je ne vous ai pas encore parlé des nouvelles sorties de chez Hatier jeunesse suivant la pédagogie Montessori. Quand j'ai eu besoin de présenter ces applications ludiques (et non moins intéressantes) en fonction de l'âge du lutin (soit il y a 3 ans), je n'arrivais pas à trouver tous les thèmes: la collection "Aide moi à faire seul" dont je vous parlais là était en fait en train de faire peau neuve.

Les thèmes sont repris sur des formats plus grands et offrant encore plus de fenêtres à ouvrir. Les propositions sont encore plus ludiques même si plus fragiles. Alors non je ne les ai pas rachetés, même s'ils sont un tant soit peu différents mais je n'ai pas pu résister à emprunter celui-ci car même si je n'ai pas l'ancienne édition revisitée et même si le lutin est "plus grand" sa déficience des couleurs (daltonisme) est très présente.

© Marie-Hélène PLACE et Caroline FONTAINE-RIQUIER/ Hatier jeunesse
 
"Balthazar et les couleurs de la vie et des rêves aussi" de Marie-Hélène PLACE et illustré par Caroline FONTAINE-RIQUIER est une très belle proposition, plus riche que la première.

Les couleurs sont découvertes grâce à la nature, à l'arc-en-ciel mais aussi à des aides visuelles. La poésie est là, le dessin toujours doux et les interactions présentes.

© Marie-Hélène PLACE et Caroline FONTAINE-RIQUIER/ Hatier jeunesse 

Bien-sûr j'ai adoré les ronds transparents marquants les mélanges et explicitant les couleurs... aussi pour avoir essayer de faire de même.
Mais voilà, j'ai un bémol et il est de taille... malheureusement. Le choix des aquarelles apportent de superbes nuances mais pour un enfant daltonien, ce n'est plus accessible...

© Marie-Hélène PLACE et Caroline FONTAINE-RIQUIER/ Hatier jeunesse 

Le lutin m'a dit qu'elles (les auteures) avaient fait une erreur, elles n'avaient pas pris le même violet des deux côtés de l'arc-en-ciel. Mais si, et pourtant ce léger contraste différentiel d'avec le bleu lui indiquait le contraire.
© Marie-Hélène PLACE et Caroline FONTAINE-RIQUIER/ Hatier jeunesse 

Et aussi ces transparents... le rouge est en fait déjà une nuance de rose violine... alors oui, le violet obtenu est magnifique, reflète bien le chapeau de magicien mais il est étranger à une vision de daltonien.

Bon je m'arrête là. Je confirme ici un très beau livre permettant aux plus jeunes enfants de se retrouver, de comprendre les couleurs et d'en faire les leurs avec poésie. Il suffira seulement de ne pas le proposer seul, sans accompagnement, à un enfant daltonien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire