vendredi 18 janvier 2013

Alma n'est pas encore là...

Sous des airs d'album jeunesse, ce livre offre une très belle célébration de la grossesse vue par l'enfant à venir. "Alma n'est pas encore là" de Stéphane AUDEGUY et illustré par Laurent MOREAU est un livre à offrir aux futurs parents comme une lettre de soutien, de pensées douces, réconfortantes et chaleureuses. Il célèbre la future vie mais aussi donne à imaginer une grossesse fantasmée et idéale. Mais il a aussi tout d'une aventure à lire à l'enfant devenu plus grand.
Très très belle proposition!!

© Stéphane AUDEGUY et Laurent MOREAU /Gallimard jeunesse

Alma n'est pas encore là, pas encore née, et pourtant elle est déjà ici, infime particule dans le ventre de sa maman Jamie.
"Ensuite Alma était encore toute petite, si petite qu'elle aurait tenu facilement sur le dos d'une puce." Alma, de petit point, devient un petit être. Le développement s'inscrit au fil des pages: des étapes de construction d'un corps, d'organes essentiels, d’organes sensoriels; des étapes d'existence et de conscience.
"Les petits points rouges palpitaient comme un cœur, et c'était exactement ça: Alma avait un cœur maintenant. Un grain de riz avec un cœur battant: c'était Alma. Elle vivait, maintenant, autant qu'une plante et moins qu'un chat."

© Stéphane AUDEGUY et Laurent MOREAU /Gallimard jeunesse

La vie d'Alma prend corps et âme. Le tout est porté par une poésie fine et beaucoup d'humour et permet de lire entre les lignes des mesures physiologiques du suivi médicalisé obligatoire dans le réel. Le petit être vit, découvre, entre en première communication.
Le propos aurait pu être doucereux et béatifiant, ce n'est pas le cas. C'est l'histoire d'une conscience avant la naissance, le début d'un parcours de vie, un hymne à toutes ces joies simples de l'enfant, au questionnement futile et pourtant si revigorant... l'apparition des muscles mais pas de quoi porter un petit pois, des sensations tactiles mais pas jusqu'aux ongles, pas si sensibles que ça, la taille d'un hamster sans les poils (tant mieux)...
Ce sont les premières étapes, les premiers bonheurs. Et c'est aussi cela le point fort de l'album: la vie d'Alma est trépidante. Les réflexions, pleines d'entrain et de détails, permettent de rire et d'emmener l'enfant dans une aventure. De s'imaginer dans le bocal comme dans un rêve et de se découvrir sorti, capable de marcher, de courir.

© Stéphane AUDEGUY et Laurent MOREAU /Gallimard jeunesse

Les illustrations de Laurent MOREAU sont magnifiques. Ses tableaux à motifs donnent un paysage onirique de l'intérieur du ventre, fibres végétales, substances marines, Alma quasi-abstraite. Le monde extérieur est amené avec des aplats de couleurs, plus concrêt. Les rabats offrent ce qu'il se passe en dessous, au dessus; la vie vécue par les parents, la vie partagée par l'enfant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire