lundi 9 mai 2016

Punk rock Jesus

Ou comment partir d'envie de romans graphiques et revenir avec des choix éclairés de mon libraire. "Punk rock Jesus" de Sean MURPHY est ma première approche, à mon souvenir, d'un comics. Pas de super héros mais toujours une bonne dose de testostérone (et du punk?!).

© Sean MURPHY/ Urban comics

Une production de téléréalité décide de passer au cran supérieur en offrant en pâture la naissance, l'enfance, l'adolescence (et pourquoi pas la vie entière) d'un être pas comme les autres. Il leur faut un être prêt à soulever les passions, rien moins que Jésus lui-même. Nous sommes en 2019 et une scientifique a pu se servir de l'ADN contenu dans le suaire de Turin. Il leur faut aussi une petite Marie un peu naïve que la direction pourra à son gré maîtriser, une caution scientifique et une brute épaisse pour protéger tout ce petit monde.

© Sean MURPHY/ Urban comics

Les années passent sous le focal des caméras. Une vie décortiquée, mise en scène, calibrée pour faire du buzz. Les plus faibles sont malmenés comme Gwen, la maman. C'est le lot de la téléréalité, donner à voir une vie et laisser libre court aux impulsions des spectateurs jusqu'aux pires actes passés sous silence. C'était voué à l'échec. Les cobayes se rebellent. Ils sont maintenant connus, attendus. Chris, le clone de Jésus Christ, grandit, se braque et apprend plus de la noirceur de l'homme que de ses bontés. Il est regardé quoiqu'il fasse. Il lui faut un grand destin.

© Sean MURPHY/ Urban comics

Cette magnifique bande-dessinée décrypte la manipulation des masses, le sensationnisme, une certaine idée de la suprématie américaine.
A cela se rajoute la religion, théorie évolutionniste contre fanatisme religieux. Est-ce donc une parousie ou une aberration? L'auteur joue avec les codes de la religion et nous donne à voir un enfant qui grandit, conditionné et pourtant mis à mal par le réel reconstruit et la violence des relations humaines, des terrorismes médiatiques ou cachés et des intérêts d'argent ou d'ambition.
Chris deviendra-t-il Jésus? La génétique aurait-elle fait sa part? Et l'éducation n'était-elle pas plus qu'un simple transfert de savoirs mais un partage, une connivence humaine. 

© Sean MURPHY/ Urban comics

Personnage principal aussi, surtout, cet homme de sécurité, McKean, venu chercher sa rédemption et qui offre une lumière au comics. Venu par pur égoïsme et contrit de son passé, le voilà salvateur, plein de bonté, de loyauté et d'altruisme... une autre forme de croyance en l'homme.
Et puis le talent de Sean MURPHY est indéniable sur la vitesse, le dynamisme et le charisme flagrant de son personnage principal...
Le tout forme une très belle et intelligente lecture avec une playlist de musique punk!

© Sean MURPHY/ Urban comics

Aucun commentaire:

Publier un commentaire