lundi 10 février 2014

La chimère

"Mais surtout, magique entre toutes, une extraordinaire chimère composite (le catalogue disait: oiseau mammifère insecte). La chimère avait trois paires d'ailes de papillon différentes, des pattes et une tête volées au squelette d'un petit animal que je n'identifiais pas, et un torse d'oiseau. Elle était fixée sur un socle rond qui ressemblait à un ancien bougeoir en bois noir. Elle avait l'air étonnée de se découvrir ainsi perchée, pattes ballantes, ailes déployées, tête légèrement penchée. Je n'arrivais plus à décrocher les yeux de cette fabuleuse créature, sortie tout droit d'un tableau de Bosch."

(extrait de "La silencieuse" d'Ariane SCHREDER, Philippe Rey, photographie de la chimère composite Osenat Fontainebleau via Alain Truong)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire