lundi 27 décembre 2010

Carnets de nature

Une collection apporte une mine de détails et d'émerveillement dans nos rencontres avec la nature. En balade, à la maison, elle nous permet d'identifier facilement, de trouver les indices rapidement et de jouer au détective avec les plus jeunes découvreurs: ce sont les "Carnets de nature" des éditions Milan jeunesse.

Personnellement nous en avons quelques uns déjà usités, je vous parle des trois autres en notre possession dès que nous les ouvrirons plus avant.
A chaque début, un mode d’emploi pour connaitre le nom et sa taille, l’ordre auquel la faune ou flore appartient, sa localisation géographique, ses traits caractéristiques, son régime alimentaire et son comportement typique, la période de l’année où elle est présente. Après une vraie classification est proposée avec des schémas de nomenclature, puis au fil des pages des thématiques proposent des ouvertures faciles pour les plus jeunes.

" Oiseaux des jardins" de Valérie TRACQUI et illustré par Jean GROSSON
De quoi identifier un oiseau par sa silhouette, sa taille, sa tête, sa queue, son bec, ses ailes, ses pattes et son mode de déplacement ou caractéristique. Nous avons ouvert, regardé, inspecté... les mésanges du jardin.

Nous avons exploré le milieu marin ici.
« Petites bêtes du bord de mer » de Léon ROGEZ et illustré par Anne EYDOUX

Il permet de connaitre les restes organiques ou minéraux. De quoi rendre à leur premier propriétaire toutes les« coquilles de bernard-l’hermite » : triton ou bigorneau jaune, entre autres...

« Oiseaux du bord de mer » de Jean ROCHE et illustré par Jean GROSSON

Celui-là nous permet une vraie inspection in situ par les comportements caractéristiques mis en avant : voix criardes,
coureurs des plages etc… La distinction du plumage d’été ou d’hiver ou sexué permet aussi une rapide reconnaissance.

Que dire de plus. Ces livres offrent une réelle possibilité d'identifier la nature, d'y trouver des repères et pour l'observer avec un ou deux détails sur la faune et la flore mais aussi et surtout la resituer parmi les autres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire