jeudi 31 décembre 2015

L'encyclopédie curieuse et bizarre, Les chats par Billy Brouillard

Nous ne pouvions pas passer à côté. Dans le second tome de "Billy Brouillard, le petit garçon qui ne croyait plus au Père Noël"(dont je n'ai pas parlé, mince alors... et pas non plus du tome 3!?), Tarzan, le chat du chenapan était mort, se décomposait et Billy partait dans le monde fantastique de la nuit grâce à son don de trouble vue, pour découvrir où l'âme de son chat était et si le Père Noël pouvait le ramener à la vie.

© Guillaume BIANCO/ Soleil

Nous avons donc suivi avec bonheur Guillaume BIANCO dans ce nouveau chapitre, surtout que le lutin a maintenant à la maison une féline avec un sacré caractère. J'avais tout de même peur de retrouver dans cette "Encyclopédie curieuse et bizarre, les chats" des extraits des autres aventures, je vous parlais là de la première. Il n'en est rien (ou presque). Bien sûr nous retrouvons quelques éléments anatomiques déjà entrevus. Bien-sûr il est fait allusion à la mort de Tarzan. Mais le gros du contenu est inédit.

© Guillaume BIANCO/ Soleil

Le chat, ses super-pouvoirs, ses techniques de chasse, d’intimidation, de développement. Entre des éléments tout à fait réels, l'auteur offre toutes ses excentricités. Quelques pages magiques, de divinations et sortilèges. Mais surtout des pages de leçon de chose tarabiscotée avec le compte rendu de ce petit bonhomme scientifico-fabuliste qu'est Billy Brouillard. Des pages de comportement, de personnalité, de caricatures félines. Une chanson à mimer "Trois p'tits chats", une gymnastique féline à tomber par terre.

© Guillaume BIANCO/ Soleil

Une histoire aussi: Billy Brouillard nous explique qu'un chat est le meilleur ami d'un petit garçon. Nous découvrons comment il a choisi Tarzan dans la portée de chatons, comment celui-ci a perdu ses 8 premières vies. Le tout jeune Tarzan entrainera ainsi Billy la nuit, bien avant que ce dernier ai le don de trouble vue. Il découvrira la mission spéciale des chats, ces représentants félins et humains, leurs ennemis aussi.

© Guillaume BIANCO/ Soleil

Comme toujours Guillaume BIANCO n'est pas avare d'anecdotes scientifiques et d'autres toutes aussi alambiquées. C'est farfelu, un peu cabinet de curiosité sur certaines pages. Puis l'histoire met en avant l'amitié, même si elle est plus entre l'enfant et son animal domestique, mais aussi la prise de risque, le besoin d'imaginaire et de quoi surmonter quelques belles frayeurs enfantines. C'est le moins effrayant des albums de Billy Brouillard.
L'auteur interpelle aussi beaucoup ses jeunes lecteurs, leur proposant de le suivre, de compléter, de participer... en réel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire