vendredi 28 juin 2013

Fables, Esope

J'aime l'idée de proposer aussi à mon lutin des classiques. Dans cette optique culturelle, les fables d’Ésope étaient les bienvenues et c'est vrai que cet album propose un beau compromis entre l’illustration et le texte.

© Ésope, Jean-François MARTIN et Jean-Philippe MOGENET/ Milan jeunesse

"Fables, Ésope" illustré par Jean-François MARTIN, adapté par Jean-Philippe MOGENET nous présente ainsi une vingtaine des "premières" fables de l'histoire, celles du philosophe grec ÉSOPE, pour certaines reprises et complétées par Jean DE LA FONTAINE. Bien qu'elles aient survécu par oralité, cette adaptation offre une belle mise en scène du propos humoristique.

Nous découvrons ainsi les premiers duels animaliers: le lièvre et la tortue, le renard et le corbeau, le loup et l'agneau, la cigale et la(les) fourmi(s)...
Sous couvert d'anthropomorphisme animale, il est bien-sûr question des travers humains et d'une critique de la société. La vanité de rats chapeautés, la sottise d'un corbeau tenant dans son bec un morceau de viande, d'un renard goinfre ou d'une tortue inconsciente, l'humilité d'un rat des champs, d'un rat reconnaissant, la méchanceté de certains loups.
Les relations humaines sont ici décrites dans leur rapport de pouvoir, dans une forme de fatalité et de prise de conscience.

© Ésope, Jean-François MARTIN et Jean-Philippe MOGENET/ Milan jeunesse

Le lexique est parfois complexe et l'apport de la morale demande souvent un temps de partage parent-enfant mais (ou bien, ainsi) cet album est à recommander. Ces fables sont effectivement très appréciables pour une lecture enfantine : le texte est court et ne nous emmène pas dans un vieux français et des tournures de phrase complexes comme les offre Jean DE LA FONTAINE. Elles proposent aussi par l'exemple ces morales qui donnent à réfléchir.

© Ésope, Jean-François MARTIN et Jean-Philippe MOGENET/ Milan jeunesse

Le travail de Jean-François MARTIN est très graphique, il offre à ces fables une modernité et une théâtralisation. Et que dire de ses pages, elles sont magnifiques de textures, d'ombres et de couleurs, bonifiées même par le papier gaufré.

Merci à Lily et aux éditions Milan jeunesse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire