jeudi 13 octobre 2016

Professeur Astrocat, les lois de la science

Le duo Dominic WALLIMAN et Ben NEWMAN reprend du service en nous proposant, après l'espace, "Les lois de la science".

© Dominic WALLIMAN et Ben NEWMAN/ Gallimard jeunesse

Avec leurs deux personnages, le professeur Astrocat et son adjoint Astromouse, les auteurs s'engagent à nous faire saisir des concepts abstraits: des termes précis, des comparaisons, de l'humour, des pages pleine couleur et pourtant aérée et claires.
Le visuel se veut très stylisé, presque infographique, choisissant la compréhension globale à un réalisme poussé.

© Dominic WALLIMAN et Ben NEWMAN/ Gallimard jeunesse

Il est question de notions aperçues à l'école comme les mesures, le langage des chiffres, les mathématiques mais aussi la gravité, les forces, le magnétisme, les ondes sonores, la lumière, la pression. Mais aussi de thème que nous pourrions à tord simplifier comme l'énergie (cinétique, lumineuse, chimique, potentielle, thermique) ou l'électricité.
Le grand plus est aussi de nous approcher de la matière de manière amusante et décomplexée jusqu'à la physique quantique, nucléaire ou des particules.

© Dominic WALLIMAN et Ben NEWMAN/ Gallimard jeunesse

Regardez donc le glossaire pendant que le professeur Astrocat et Astromouse font du hula-hoop!

© Dominic WALLIMAN et Ben NEWMAN/ Gallimard jeunesse

Vous l'avez compris, la force de ce documentaire est dans l'approche minimaliste, claire et ludique. Ce n'est bien-sûr qu'une première approche mais de qualité et très addictive. (Juste erreur de frappe: Isaac Newton change de prénom en cours de lecture pour Issac...)
Nous y retrouvons bien les 4 principes de  transmission du jeune physicien Dominic WALLIMAN:
- adapter son discours à son auditoire (partir de leur connaissances et compréhension préalables)
- "ne pas aller trop loin dans le terrier du lapin" soit limiter la quantité, pour retenir plus de choses
- privilégier la clarté à la précision
- expliquer en quoi cette information est intéressante et "cool"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire